Comment j’ai préparé mon voyage en Nouvelle-Calédonie

Même si je ne suis pas venue en touriste en Nouvelle-Calédonie, j’ai été confrontée aux mêmes interrogations que quelqu’un qui souhaite visiter ce pays. C’est pourquoi je vais vous livrer dans cet article tous mes conseils après plusieurs mois passés dans le pays.Plage de la baie des citrons à Nouméa 

La préparation de notre voyage

Avion :

Pour se rendre en Nouvelle-Calédonie depuis la France métropolitaine, vous avez deux options :

  • Passer par le Japon : Air France propose des vols qui font une escale en Europe (Amsterdam le plus souvent) puis une seconde escale au Japon (Tokyo ou Osaka) puis le vol Air Calin vers Nouméa. Le prix des billets est variable mais il sera compris entre 1 000 et 3 000 euros.
  • Passer par l’Australie : Plusieurs compagnies aériennes proposent des vols pour l’Australie (Emirates, Etihad sont intéressants), puis prendre un vol Qantas ou Air Calin pour Nouméa. Dormir une nuit à Sydney par exemple peut s’avérer moins cher que de passer par le Japon et ne pas s’arrêter.

Très honnêtement, le prix des billets est décisif sur l’itinéraire de vol, a moins que vous ayez une compagnie aérienne de prédilection. Comme je vous l’ai déjà sûrement dit, pour mes réservation de billets d’avion au meilleur prix j’utilise Skyscanner.

Logement :


Comme je vous en ai un peu parlé dans mon article sur mon installation en Nouvelle-Calédonie, j’ai choisi à mon arrivée de prendre un Airbnb. A ce propos je vous offre 25 euros de réduction sur votre première réservation sur airbnb en cliquant ici !
La baie de l'orphelinat à NouméaIl y a également plusieurs hôtels à Nouméa :


J’ai uniquement séjourné au Méridien donc je n’ai pas d’éléments de comparaison. En revanche le Méridien est un superbe hôtel avec un accès direct à la plage (c’est le seul) et une grande piscine.
Si vous souhaitez réserver un hôtel vous pouvez le faire via booking (15 euros offerts en cliquant ici).
 

Guides / blogs :


Pour préparer votre voyage en Nouvelle-Calédonie les blogs incontournables sont Un jour en Calédonie et Une petite parenthèse.
S’agissant des guides j’ai utilisé le Guide Evasion sur la Nouvelle-Calédonie, et surtout je me suis rendue dès mon arrivée à l’Office du Tourisme de Nouvelle-Calédonie qui a su me conseiller. J’ai d’ailleurs intégré leur programme d’ambassadeurs de la Nouvelle-Calédonie : Nouz’hôtes.coucher de soleil à Nouméa

Le pays et ses habitants


La Nouvelle-Calédonie est française !! Aucune inquiétude donc en ce qui concerne un éventuel visa.
C’est un territoire français du Pacifique-Sud. Elle est située au dessus de la Nouvelle-Zélande et à l’est de l’Australie.


 
La Nouvelle-Calédonie est composée de plusieurs îles :

  • La Grande Terre : île principale entourée d’îlots, surnommée Le Caillou. Sur cette île se trouve la capitale Nouméa, la côte est, la côte ouest et le Grand Sud connue pour sa terre rouge.
  • L’île des pins : située au sud de la grande terre c’est une petite île rattachée à la province sud de la Grande Terre. On peut y accéder par bateau depuis Nouméa ou par avion.
  • Les îles Loyautés : Maré, Lifou, Ouvéa et Tiga. Cette dernière est peu accessible aux touristes, il faut être invité pour pouvoir y séjourner. Maré, Lifou et Ouvéa sont accessibles en bateau depuis Nouméa ou en avion.

Rocher Nouméa
La culture est différente de la métropole. Plusieurs populations vivent sur le territoire : les Kanaks ou mélanésiens, locaux qui vivent depuis longtemps sur l’île, les métropolitains, expatriés installés en Nouvelle-Calédonie et les caldoches, descendants d’européens nés en Nouvelle-Calédonie, ils sont installés sur l’île depuis environ un siècle et demi.

Les transports


Pour se déplacer à Nouméa le bus peut suffire mais pour visiter la grande terre il est indispensable de louer une voiture.
Bon à savoir : les GPS ne fonctionnent pas en Nouvelle-Calédonie … En revanche je vous conseille de télécharger l’application Maps.me sur votre téléphone, la carte interactive se télécharge et vous pouvez l’utiliser hors connexion. Cela peut s’avérer très pratique.  Evidemment vous trouverez également les bonnes vieilles cartes routières à l’office du tourisme.
Sur les îles le stop est une bonne alternative à la location de voiture.

Le bus :


Le réseau de bus est en pleine mutation : il s’agit du Karuïa Bus. Les lignes de bus sont en train d’être modifiées pour fluidifier le traffic.Arrêt de bus Nouméa
Les tarifs sont abordables mais il est courant d’attendre le bus 20 minutes.

Location de voiture :


Le moins cher : Loca GM ou BudgetToutefois faites attention à prendre la location avec une carte Visa pour bénéficier de l’assurance au cas où il arrive un dégât causé par un tiers car cela n’est pas pris en charge par l’assurance du loueur.
Attention également certains loueurs interdisent d’aller dans le Grand Sud avec les voitures de location.

View this post on Instagram

Ce week-end nous sommes allés découvrir le Sud de la #NouvelleCaledonie ! On a commencé par une nuit dans un super airbnb avec jacuzzi et vue sur la vallée du Mont d’or au sud de Nouméa. Puis nous avons passer la journée au parc de la Rivière Bleue qui nous as offert un magnifique panorama du Sud, comme la photo en témoigne. Et dimanche c’était une journée en catamaran depuis Prony qui nous attendait, pour admirer les baleines ! Nous avons eu la chance de voir une maman baleine et son baleineau, le spectacle était époustouflant !! La Nouvelle-Caledonie ne fait que m’étonner de jours en jours ! 📸@mistermpuzzle . . #travel #blog #travelphotography #travelblogger #travelling #nc #oceanie #pacific #river #blue #sky #view #panorama #exploring #earth #world #south #france #newcaledonia #clouds #nature #naturephotography #explorer #world #mountains

A post shared by Cindy • Travel and Food (@eatmytravel) on


Taxis :


Hors de prix …

L’avion :


Il existe 4 aéroports/aérodromes sur la Grande Terre :


L’île des pins, et les îles loyautés disposent également chacune d’un aérodrome.
Pour vous rendre dans les îles vous pouvez opter pour l’avion avec les compagnies Air Calédonie ou Air Loyauté.

Bateau :

Au départ de Nouméa de nombreux taxi boat proposent de se rendre sur les îlots au large de la capitale.
Je vous conseille de contacter Yohan alias Blue Lagoon Taxi Boat, il vous proposera des trajets en taxi boat ainsi que des excursions à la journée pour découvrir tous les îlots !
Pour vous rendre sur les îles (île des pins et îles loyauté) : le Bético propose des liaisons quasi quotidiennes.
Auto-stop : parfait pour les îles, c’est le meilleur moyen d ‘échanger avec les locaux et le plus économiqueLa mer et un palmier à Nouméa

Mon parcours en Nouvelle-Calédonie


Après déjà 5 mois passés en Nouvelle-Calédonie j’ai eu la chance de découvrir une grande partie de la Grande Terre, de me rendre deux fois sur l’île des Pins et de visiter deux îles loyautés : Ouvéa et Lifou.carte de la nouvelle-calédonie
 
On peut décomposer l’île en 4 :

  • Le Nord : Poingam, Poum, Koumac
  • Le Sud : le parc de la rivière bleue, Yaté, Prony
  • L’Est : Hienghène, Poindimié
  • L’Ouest : Bourail, Koné, Voh, Nouméa, Dumbéa

Cette liste n’est pas exhaustive, la Nouvelle-Calédonie c’est bien plus que quelques villes. Je vous laisse découvrir ça dans mes articles.image pinterest préparer son voyage en nouvelle-calédonie

PS : l’anti-moustique est indispensable en Nouvelle-Calédonie ! Préférez-le avec du DEET, plus l’indice en DEET sera important meilleure sera la protection. Je vous recommande l’insecte écran spécial zones infestées.

2 Replies to “Comment j’ai préparé mon voyage en Nouvelle-Calédonie”

  1. Merci pour ce très bon article.

    1. Merci pour ton commentaire !! J’espère t’avoir donné envie de venir découvrir la Nouvelle-Calédonie 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.