Quitter Paris et partir vivre à l’autre bout du monde en Nouvelle-Calédonie

Nouvelle-Calédonie-cover-quitter-paris

C’est un article un peu différent des autres que je vous écris. Ce n’est plus un secret j’adore voyager. Voyager c’est ouvrir son esprit, découvrir d’autres cultures, se découvrir autrement. Cela fait partie intégrante de ma vie et chaque voyage restera une partie de moi. Mais c’est d’autre chose de différent dont je vais vous parler ici. Partir vivre dans un autre pays. Pas forcément pour toujours, rassurez-vous, mais quelques mois, quelque temps. Je ne suis pas la seule concernée, mais je trouve ça important d’en parler.

J’ai toujours voulu étudier à l’étranger ou y travailler. Et bien c’est chose faite puisque j’ai embarqué pour 6 mois de stage à Nouméa, capitale de la Nouvelle-Calédonie.

Les îles de Nouvelle-Calédonie vues du ciel

La Nouvelle-Calédonie est à presque 17 000 km de la France ! Wahoo dit comme ça je vous avoue cela fait plutôt flipper !

Mais c’est un tout, une opportunité professionnelle, une qualité de vie différente, la découverte d’une nouvelle culture et le plaisir de voyager tout simplement. Évidemment je continuerais de vous faire voyager sur le blog. Et puis je pourrais désormais vous faire découvrir la Nouvelle-Calédonie puis pourquoi pas la Nouvelle-Zélande et l’Australie !

La question que l’on me pose le plus depuis que je suis arrivée sur le caillou c’est : pourquoi la Nouvelle-Calédonie ? Et bien je ne sais pas, pour le travail avant tout. Mais aussi pour être dépaysée, quitter ce confort auquel j’ai toujours été habituée, quitter tout ce que je connais depuis que je suis petite pour découvrir l’autre bout du monde, pour me découvrir à l’autre bout du monde !

 

S’installer à Nouméa n’a pas été chose facile ! Mais j’ai eu de la chance de rencontrer des personnes super qui m’ont beaucoup aidé.

le coucher de soleil sur la plage

La Nouvelle-Calédonie a beau être une collectivité française, rien n’est pareil qu’en Métropole. La poste et les télécoms sont gérés par l’OPT, l’électricité par EEC, le réseau de bus est incertain, l’autoroute s’appelle la SAV … Il a donc fallu un temps d’adaptation et j’en apprend encore tous les jours ! haha mais bon aucune inquiétude, on s’intègre vite, les gens sont très accueillants et près à aider. Au bout de quelques semaines on oublie presque tous ces changements avec la métropole !

 

Infos utiles :

  • Si vous êtes de nationalité française pas d’inquiétude, vous pouvez séjourner en Nouvelle-Calédonie sans visa, votre passeport suffit. Le cas échéant rapprochez-vous de votre ambassade pour connaître les démarches à effectuer.
  • De même votre permis de conduire français est valable en Nouvelle-Calédonie.
  • Ici la monnaie est le Franc pacifique, comme en Polynésie française.
  • Santé : la sécurité sociale s’appelle la CAFAT, renseignez-vous en métropole avant de partir pour faire les démarches nécessaires à votre inscription CAFAT.
  • Pour réserver des logements vous pouvez contacter l’Office du Tourisme de Nouvelle-Calédonie, sur Airbnb, et de plus en plus sur Tripadvisor.
  • Le petit guide « globe-trotter » pourra vous être très utile, il est gratuit et on le trouve un peu partout, c’est un guide crée par l’office du tourisme, actualisé régulièrement,
  • Ne soyez pas surpris, les numéros de téléphone ne comptent que 6 chiffres ici ! Et les abonnements sont rares, on préfère la carte Liberté que l’on recharge lorsque notre forfait est épuisé. L’opérateur s’appelle Mobilis.

La majorité des arrivant à Nouméa séjournent à l’auberge de jeunesse, puis cherchent une collocation via les réseaux sociaux par exemple ou grâce aux personnes rencontrées à l’auberge. On peut trouver des annonces sur plusieurs groupes Facebook comme Nouméa Expat par exemple. N’hésitez pas à taper Nouméa dans la barre de recherche de Facebook et vous trouverez un grand nombre de groupes utiles en Nouvelle-Calédonie !

la plage

Pour ma part je n’ai eu que très peu de temps entre mon arrivée sur le caillou et le début de mon stage et je suis venue avec ma maman donc j’ai d’abord pris un logement sur airbnb puis j’ai trouvé super rapidement un appartement. C’était assez volontaire de ma part de ne pas faire de coloc et de toute façon lorsque l’on est en couple c’est plus compliqué à trouver … Au final je ne m’en tire pas trop mal niveau budget et surtout mon appartement est situé face à la mer donc je ne regrette ABSOLUMENT PAS ! Mais si vous envisagez de rester plus longtemps que moi en Nouvelle-Calédonie la collocation est un vrai bon plan, cela permet aussi de rencontrer du monde plus facilement !

le calme de l'océan

 

Trouver du travail en Nouvelle-Calédonie c’est comme partout je dirai, il y a des postes pour lesquels il y a plus de demandes que d’offres, et inversement. Il y a beaucoup d’infirmiers / infirmières qui viennent de métropole pour travailler ici. Il me semble que pour les enseignants venir travailler en Nouvelle-Calédonie peut s’avérer intéressant. Je ne suis pas spécialiste du marché de l’emploi à Nouméa d’autant plus que je suis venue avec mon stage en poche donc je n’ai pas eu besoin de chercher …

Au-delà du dépaysement du au climat je me suis vite fait à ma nouvelle vie calédonienne ! Surtout qu’en travaillant on s’acclimate plus rapidement. Et il faut dire que les paysages aident à se sentir bien !

Coucher de soleil et palmiers à Nouméa

L’avantage est également de pouvoir profiter du pays tous les weekends. Chaque fin de semaine est une nouvelle découverte de la Grande Terre voire des îles.

Si vous envisagez de quitter votre cocon pour vous installer au bout du monde, même si ce n’est que pour une courte durée, n’hésitez plus franchissez le cap, vous ne le regretterez pas !

La plupart des personnes que j’ai rencontré ici sont venues pour quelques mois et y sont depuis quelques années finalement. Mais elles ont un point commun, elles envisagent toutes de rentrer un jour !

 

 

Le retour en métropole ne sera pas évident, mais avant heureusement il me reste plein de chose à découvrir sur la Grande Terre, et les îles toutes proches. Je ne manquerai pas de partager ma visite de la Nouvelle-Calédonie, mes bonnes adresses et bons plans avec vous !

Le coucher du soleil sur la baie des citrons à Nouméa

 

De plus j’ai l’honneur de vous annoncer que je suis membre Nouz’hôtes de Nouvelle-Calédonie, un  réseau d’ambassadeur de la Nouvelle-Calédonie !

6 Replies to “Quitter Paris et partir vivre à l’autre bout du monde en Nouvelle-Calédonie”

  1. Hit the road Jeanne dit : Répondre

    Sympa cet article. Tu m’as fait vivre en Nouvelle-Calédonie le temps de la lecture, et c’était bien agréable. Profite de chaque instant. 😊

    1. Contente de t’avoir transporté en Océanie quelques minutes 😊 merci !! 😘

  2. félicitation pr cet déménagement
    tu te fais au décalages horaires pr joindre tes proches
    ça c le vrai dépaysement

  3. Oh mais non c’est incroyable!! Je viens de Nouvelle Calédonie! j’y suis née et j’y ai vécu toute ma vie avant de venir faire mes études en France! N’hésites pas si tu as une question sur quoi que ce soit <3 plein de bisous et bon voyage tu vas adorer!!

    1. Mais non !!! Trop drôle la coïncidence ! haha c’est gentil ! Du coup cela fait déjà plusieurs moi que je suis à Nouméa, c’est génial j’aime beaucoup la Nouvelle-Calédonie 🙂

      1. Ah d’accord tu connais déjà pas mal alors 😀 super je suis trop contente que tu aimes! C’est vraiment un bel endroit du monde! Profite bien <3

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.