Il y a quelques semaines, Jean Imbert a décidé d’ouvrir un restaurant avec sa grand-mère. Ce restaurant remplace L’Acajou, premier restaurant parisien de Jean Imbert. Immédiatement séduite par le concept : proposer des plats que l’on pourrait déguster un dimanche chez mamie en version Jean Imbert (et sa grand-mère of course) !

carte mamie

Nous sommes tout de suite interpellés par la décoration, simple, esthétique. On s’y sent bien. Un bar cosy, une grande table familiale et un coin papier peint à fleurs … Je n’ai pas encore gouté mais j’adore déjà.

deco mamie
décoration restaurant Mamie
papier peint mamie

On aperçoit les vestiges d’un mur cassé, signe de l’ancien restaurant. La déco est charmante. Travaillée jusqu’au couteau.

Nous commandons une entrée à partager, deux plats et un dessert. 

table de mamie

Le pain est excellent, moitié sésame, moitié pavot, accompagné d’un beurre légèrement pimenté. Je tenais à le souligner car d’après moi dans un restaurant le pain est le reflet de la qualité des mets. Dans ce cas précis, cela promet.

En entrée nous avons opté pour la tartine de chèvre betterave salade, après une longue hésitation (il faudra revenir pour en tester une autre).

tartine de chèvre betterave salade

La tartine est prédécoupée en 3, ce qui est très appréciable. On ne va pas se mentir c’est toujours super galère de découper une tartine sans éparpiller son contenu dans l’assiette. Le toast est encore chaud et la betterave taillée en dés. Délicieux jusque dans les détails.  

Pour les plats nous avons opté l’un pour un poisson, l’autre pour la viande. Les plats sont servis dans des casseroles est poêles à l’ancienne en cuivre. Cela donne la touche « mamie ». 

La blanquette est servie dans sa casserole. La viande est fondante et gouteuse. Elle est accompagnée de carottes ainsi que de fines lamelles de concombre et du riz. Le riz est aussi croquant c’est un peu déroutant. Tout est parfait dans ce plat. 

blanquette mamie

Le gratin de daurade aux champignons accompagné d’une sauce au vin blanc est très appétissant. Le plat est copieux et le poisson fondant. Une chapelure croquante vient s’ajouter à ce plat exquis. Les champignons sont crus et cuits. C’est tout simplement le meilleur gratin de poisson que j’ai eu l’occasion de gouter. 

gratin de daurade aux champignons

Enfin pour le dessert vous avez plusieurs options : partager ou pas ! Les desserts sont signés Cédric Grolet, chef pâtissier du Meurice.

La plupart des desserts sont pour deux personnes, seul le baba au rhum été le tiramisu aux agrumes sont individuels. 

Après avoir été spolié sur les réseaux sociaux j’avais très envie de goûter l’oeuf à la neige ! Allait-il tenir ses promesses ? Et bien OUI !!!

dessert mamie

C’est un gros oeuf en chocolat blanc laqué (ce qui colle parfaitement avec la période de pâques), servi sur de la paille. Il faut délicatement le poser dans l’assiette ou se trouve la neige. Puis à vous de jouer : il faut casser l’oeuf pour que la crème anglaise se disperse dans l’assiette !

Moi qui aime les défis j’ai adoré ce dessert et son concept. La crème anglaise était délicieuse, très vanillée. C’est un dessert délicieux copieux !

Ce diner fût une fois de plus un sans faute !

Il fait donc incontestablement parti de mes chefs préférés. C’est un succès pour le B.B. Blanche où je suis allée le mois dernier, je suis désormais convaincue par le restaurant Mamie. Hâte de tester ses restaurants outre atlantique : le Swan à Miami et Encore à New York !

Merci à Jean Imbert de nous régaler avec ta cuisine ainsi qu’à sa mamie.

Mamie Restaurant
35 bis, rue Jean de la Fontaine 75016 Paris
Tél. 01 42 88 04 47 Horaires : 12h-14h30 et 20h00-22h30
Fermé samedi midi et dimanche

%d blogueurs aiment cette page :