Cela fait maintenant deux ans que Eatmytravel existe et vous êtes de plus en plus nombreux à lire mes conseils voyage.

Tout d’abord pour ça je vous remercie !

eatmytravel à Lifou

La question que l’on me pose le plus, aussi bien sur les réseaux sociaux que “In Real Life”, c’est pourquoi ?

Pourquoi devenir blogueur ?

Je comprends tout à fait qu’on se pose la question. Devenir blogueuse voyage n’a pas vraiment été un choix au début. J’ai découvert une passion pour le voyage il y plusieurs années, une envie de découvrir de monde mais aussi de partager ces découvertes. Je fais parti de ces personnes qui aiment partager avec les autres leur pensées, avis, coup de cœur.

rues de San Francisco

Je pense qu’il est important d’échanger ensemble pour construire un monde meilleur.

Identifier les choses que l’on a pas aimé est parfois plus difficile que de décrire les choses que l’on apprécie. J’aime par dessus tout l’échange qui peut ressortir d’une prise de position. Échanger fait grandir. C’est valable pour tous les sujets : de la politique au voyage. Échanger forge l’opinion et cette opinion est précieuse dans la vie.

Il est plus facile de savoir ce que l’on ne veut pas plutôt que ce que l’on souhaite vraiment.

plage de moagué ouvéa

J’avais envie de vous écrire un article à cœur ouvert. Dans le même genre que celui que j’avais écrit lorsque j’ai décidé de partir vivre en Nouvelle-Calédonie. Vous aimez mes itinéraires et anecdotes de voyage alors j’espère que vous aimerez aussi découvrir la personne que je suis derrière l’écran.

Écrire est pour moi instinctif. Comme si le clavier (ou le stylo) était le prolongement de mes doigts. Quand je ne parle pas j’ai besoin d’écrire. Cela a toujours eu un effet exécutoire/libératoire sur moi.

Après mon voyage au Japon j’ai eu une révélation, pourquoi ne pas lier ces deux choses que j’aime : voyage et écrire.

Eatmytravel à Kyoto pose sous le Heian Shrine

Créer un blog n’est pas de tout repos. Si cela vous intéresse je pourrais voir faire un article dans lequel je vous explique les démarches à suivre.

Peut-on voyager gratuitement quand on est blogueur voyage ?

Contrairement à ce que l’on pense voyager n’est pas gratuit lorsque l’on est blogueur voyage. On est comme tout le monde, on choisi une destination, on prend les billets, défini l’itinéraire, etc. D’ailleurs ce sont ces étapes font déjà parties du voyage selon moi. J’aime faire des recherches sur la destination et tout savoir avant même d’être arrivée. Une fois sur place j’aime me souvenir de la théorie et comprendre où je suis par rapport à ce que j’ai pu lire avant de partir. C’est pour ça que je partage la préparation de mes voyages avec vous sur le blog. J’espère que ces articles vous aident à mieux appréhender votre prochaine destination.

Yosemite

Instagrammeur ou blogueur ?

Contrairement à ce que l’on pourrais penser, on ne devient pas blogueur voyage juste parce que l’on a un Instagram rempli de photos de voyage ou que l’on a acheté un nom de domaine … Un Instagrammeur est un influenceur d’Instagram, c’est ici la limite entre blogueur et Instagrammeur. Un blogueur se fiche d’Instagram, c’est un levier vers son blog. Je suis blogueuse avant d’être Instagrammeuse, mon blog existait sans Instagram.

À mon sens on devient blogueur voyage si on le ressent ainsi.

eatmytravel bethune retro

Je suis donc devenue blogueuse voyage par la force des choses. J’ai créé mon blog, partage sur les réseaux sociaux, échangé avec d’autres blogueurs, commencé à être démarchée par des marques et destinations, j’ai participé au salon des blogueurs de voyages. Puis j’ai réalisé : je suis blogueuse voyage.

Y a t’il une différence avec la personne que j’étais avant ?

Non pas vraiment …J’ai juste beaucoup plus de travail qu’avant et ma passion prend de plus en plus de place dans ma vie. Je suis toujours la même personne et j’aime penser que le blog me pousse à être meilleure.

Quelque fois j’ai même du mal à avoir la “prétention” d’être blogueuse voyage. Ce n’est pas quelque chose que l’on revendique mais plus une définition par l’autre de ce que nous sommes.

Vous l’aurez compris le titre de cet article est plus évocateur que réaliste.

Blogueur ou lecteur, c’est un sujet qui vous intéresse ?

%d blogueurs aiment cette page :