Shibuya, Harajuku et le parc Yoyogi : le Tokyo impérieux

Nous voilà de retour à Tokyo dans le quartier de Shibuya pour notre dernière semaine sur le sol japonais. Ce quartier est situé non loin de Shinjuku. Je dirais qu’il est plus animés que Shinbashi et (légèrement) plus calme que Roppongi.

Après déjà deux semaines passées au Japon je n’ai encore pas vu le Tokyo extravagant comme on l’imagine. Nous décidons donc de nous rendre à Harajuku. Il parait que c’est là que se cache une grande partie du Kawaï de Tokyo !

A peine sorti du métro nous nous dirigeons directement vers le parc Yoyogi. Très grand parc au coeur de Tokyo, au sein duquel se trouve le jardin et le sanctuaire de Meiji Jingu. C’est le sanctuaire shintoïste le plus grandiose de Tokyo.

Le parc Yoyogi : à l’écart de l’agitation de Tokyo

L'entrée du parc Yoyogi

Le parc Yoyogi est très sympa, nous avons apprécié de nous promener dans des parcs au Japon car la végétation est très différente de celles que l’on trouve dans nos pays occidentaux.

Des bidons à Saké dans le parc Yoyogi

Harajuku

Une fois notre balade terminée, nous nous rendons dans le quartier de Harajuku. C’est tout d’abord une rue très longue remplie de magasins tous plus originaux les uns que les autres. Harajuku représente le Tokyo hybride, à la fois traditionnel et avant-gardiste. C’est LE quartier où vous verrez les looks les plus exubérants. C’est aussi le point de rendez-vous de nombreux cosplayers.

Harajuku et le haut de la rue Takeshita

L'exubérance de Harajuku

Nous voici en haut de la rue Takeshita. Cette rue est fréquentée par des collégiens, lycées, elle fourmille de boutiques de vêtements et bijoux fantaisie. On y fait même de la barbe-à-papa aux couleurs de l’arc en ciel ! Cette rue est toujours noire de monde.

la fameuse rue Takeshita

On retrouve au milieu de la rue une boutique qui fait les fameuses crêpes japonaises, je n’ai pas pu m’empêcher de gouter ! C’est trop bon !!

Eatmytravel déguste une crêpe japonaise

Là je peux vous dire que je ne suis pas déçue, moi qui voulait du Kawaï je suis servie !

un magasin rue Takeshita

Plus loin, à l’est, se trouve le quartier de Omotesando avec ses centres commerciaux, ses boutiques luxueuses, et ses merveilles architecturales.

Dans ce quartier se trouve une immense avenue avec de grands centres commerciaux et beaucoup de boutiques de luxe.  Vous pourrez notamment voir un immeuble Chanel, un immeuble Tod’s ou encore un immeuble Dior. Puis plus à l’écart une petite rue, Cat Street compte de nombreuses boutiques de créateurs, c’est une rue semi-piétonne où l’ambiance est plutôt bohème, il y fait bon vivre.

le quartier de Omotesando

restaurant japonais de ramen

Enfin l’un de mes quartiers préférés à Tokyo : Shibuya !

les lumières de Shibuya

J’aurai pu faire un article rien que sur ce quartier tellement il est grand, cosmopolite, passionnant et j’en passe ! Inutile de vous dire que nous logions dans ce quartier. J’ai trouvé un petit airbnb au top avec une superbe vue sur Tokyo.

Shibuya crossing

Nous voici donc au cœur du quartier le plus animé de Tokyo, tout près du célèbre Shibuya Crossing. Comme tout touriste qui vient à Shibuya nous sommes monté à l’étage au Starbucks et nous avons admirer la vue.

Shibuya crossing depuis le Starbucks

Shibuya crossing vue d'en haut

Shibuya c’est un quartier mais aussi une gare, une immense gare ! Il est très facile de s’y perdre mais pas très compliqué de s’y repérer, les japonais sont très bien organisés donc n’ayez crainte !

 

la statue du chien HachikoA la sortie de la gare se trouve la statue du chien Hachiko. Je ne sais pas si vous connaissez l’histoire mais ce chien est très célèbre au Japon, à la fin des années 1920, un professeur d’université nomma son chien ainsi. Le matin celui ci accompagnait son maître à la gare de Shibuya, et le soir il venait l’y attendre. Un jour le professeur mourut d’une crise cardiaque sur son lieu de travail, pendant presque 10 ans la chien continua à venir chercher son maître tous les soirs à la sortie de la gare. Lorsque le chien mourut à son tour, cette histoire fit la une des journaux au Japon, une statue à donc été érigée à sa mémoire. La légende raconte aussi que le toucher porterait bonheur.

 

Très franchement c’est un quartier où je ne peux que vous conseiller de vous balader, vous irez de surprise en surprise !

Shibuya

Petit coup de coeur pour le magasin Bape à Shibuya.

magasin Bape à Shibuya

Enfin pour diner, petit restaurant de Yakitori super génial à coté de notre airbnb. Les petites rues juste derrière Shibuya Crossing sont remplies de petits restaurants en tout genre, notamment de Yakitori, pour les trouver rien de plus simple suivez l’odeur !

les yakitori dans les rues de Shibuya

 

 

2 Replies to “Shibuya, Harajuku et le parc Yoyogi : le Tokyo impérieux”

  1. J’ai beaucoup aimé ton article et j’ai trouvé la petite histoire sur le chien très émouvante. On hésitait à partir au Japon avec mon compagnon et on est toujours pas décidé ^^. Merci pour cet article en tout cas 🙂

    1. Merci ! Oui cette histoire est top ! Si je peux vous donner mon avis n’hésitez pas ! Moi aussi j’hesitais avant d’y aller et c’est le meilleur voyage que j’ai pu faire ! À très vite et encore merci pour ton commentaire 🙂

Laisser un commentaire