Le centre de Kyoto : entre tradition et modernité

En ce premier jour à Kyoto nous allons découvrir le centre de Kyoto. Il regroupe les galeries couvertes de la ville, le marché Nishiki, la rue Shijo et la rue Pontocho. Malheureusement le temps n’était pas au rendez-vous, équipés de parapluie et k-way nous nous aventurons à vélo dans les galeries de la ville.

Les galeries couvertes du centre de Kyoto

Les galeries couvertes du centre de Kyoto

Kyoto compte de nombreuses galeries, la plus connue est certainement Teramachi. Lorsque je parle de galeries je m’entends, il s’agit de rues piétonnes couvertes. On y trouve tout un tas de commerces, des restaurants, des magasins de vêtements ou de jeux en tout genre, des vendeurs d’estampes, ou même des librairies …  Idéales les jours de pluie, elles sont situées entre les avenues Shijo et Sanjo au centre de Kyoto.

Il n’est pas rare de trouver des petits temples cachés entre deux magasins. C’est très agréable, cela nous rappelle immédiatement que nous sommes dans un pays mystique et spirituel.

Le marché couvert Nishiki

Au sein de ces galeries se trouvent un marché bien connu, le marché Nishiki. C’est une rue totalement dédiée au shopping culinaire. Toute la cuisine de Kyoto est ici.

Il s’étend sur 400 mètres de long, parallèle à l’avenue Shijo au centre de Kyoto. Ce marché abrite pas loin de 130 boutiques, maraîchers, poissonniers … Des mets plutôt inattendus nous attendent. Il est bien sur possible de déguster ce que vous désirez pendant votre shopping, je vous laisse découvrir en images les mets proposés.

Des produits frais au marché de Kyoto

Brochettes

A la nuit tombée nous découvrons rapidement les lumières de la rue Shijo, elle coupe Kyoto d’est en ouest. C’est le coeur commercial de la ville, on y trouve beaucoup de grands magasins.

la rue Shijo à Kyoto

Nous décidons d’aller diner dans la rue Pontocho, située entre les rues Sanjo et Shijo. Il s’agit d’une mince rue piétonne dallée, bordée de chaque coté de très nombreux restaurants. On y trouve tout type de cuisine : japonaise traditionnelle, étrangère, fusion !

la rue Pontocho à Kyoto

la rivière Sumida de nuit

Le temps étant plus clément en cette fin de journée nous avons la chance de diner dans un restaurant japonais traditionnel sur une terrasse sur pilotis surplombant la rivière.

Des spécialités cuilnaires japonaises

Vous l’aurez compris j’ai adoré le centre de Kyoto. Un peu moins traditionnel que Gion et loin de la verdure d’Arashiyama ou du Chemin de la Philosophie, le centre de Kyoto est incontournable dans cette ville magnifique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.