Le Champeaux, déjeuner décevant chez Ducasse

Ceux qui me suivent depuis un moment savent à quel point j’adore le chef Alain Ducasse. J’ai donc naturellement sauté de joie quand une amie m’a proposé d’aller tester le restaurant Champeaux. Il s’agit du dernier restaurant ouvert par Alain Ducasse.

Situé sous la canopée des Halles juste refaite, le lieu est assez sympa. Malgré l’ouverture il y a un an de ce restaurant, je n’en avais jamais entendu parler, et c’était peut être mieux ainsi.

La déco est sympa, originale, on se croirait à première vue dans un hall de gare. Au niveau sonore c’est a peu près la même chose. A peine entrée la première impression qui me vient est que j’ai l’impression d’être à la cantine.

Nous sommes arrivée 15 minutes avant l’heure de notre réservation et avons été très bien accueillis. Après une courte attente nous voici installées.

La carte est variée, originale, propose un grand choix de plats. Vous pouvez la trouver sur internet : la carte du restaurant Champeaux.

La personne chargée de prendre notre commande et qui sera chargée de notre table jusqu’à la fin du déjeuner malheureusement n’est pas très aimable. J’ajouterai même qu’au fil du repas le service est de pire en pire. Nous avons entre autre demandé 3 fois avant d’avoir droit à une carafe d’eau.

Je précise également que nous sommes allées déjeuner en fin de service, l’affluence n’y est donc pour rien.

Nous avons commandé un soufflé au fromage. C’est la spécialité du restaurant Champeaux. Il faut absolument en déguster un. Il y en a plusieurs à la carte : fromage, homard, orange ou chocolat.

Le service fut très rapide : un bon point !

Le soufflé était bon et joli. Ce que j’attendais d’un soufflé : l’extérieur doré, l’intérieur crémeux, le goût du fromage.

Nous avons également commandé un saumon fumé  d’Ecosse taillé épais et sa crème acidulée en entrée. Il était bon. La crème l’accompagnant aussi.

Pour la suite, je vous avoue que j’avait déjà choisi mon plat avant de me rendre au restaurant Champeaux : les coquillettes. Plat qui ne figure pas sur la carte proposée sur internet. Petite incohérence. J’avais donc peur de ne pas les retrouver sur place. Mais si elles sont là : Coquillettes, jambon, compté, truffe noire.

Je me réjouissait de goûter ces coquillettes, l’un de mes plats préférés ! Un plat rappelant l’enfance, avec du jambon et du compté, j’en ai l’eau à la bouche. L’ajout de truffe noire est un choix fabuleux.

Lorsque le plat arrive, l’espérance est grande, le plat donne envie.

Une fois la première fourchette en bouche je me dit : ça va être très difficile de finir ce plat.

C’était salé, très salé. Nous étions plusieurs à choisir ce plat et avions tous le même avis à ce sujet.

Les coquillettes baignaient dans un fond de volaille je pense, très très salé. A mon grand étonnement je n’ai a aucun moment senti le goût de la truffe noire. Chose très étrange car la truffe a un goût prononcé. Peut être le sel avait il couvert ce goût ? Cela reste une interrogation.

Nous avons également commandé un onglet sauce béarnaise accompagné de frites.

Voyez vous même, la pièce de viande est carbonisée. Nerveuse, beaucoup trop cuite … Presque immangeable.

Lorsque nous le faisons remarquer à la personne en charge de notre table, elle nous explique que les clients étrangers aiment la “semelle”, la viande très cuite donc que le chef s’adapte. Je n’avais pas remarqué que nous avions l’air de touristes étrangers …

Bon choix de vin à la carte.

Après nos remarques le chef de salle propose aimablement de nous offrir les desserts, mais aucune d’entre nous n’avait envie de goûter autre chose qui sorte de cette cuisine. Nous avons donc décliné. Cela ne dois pas leur arriver souvent vu son insistance.

Notre addition s’élève tout de même à 92€ hors boissons pour 3 personnes (2 entrées, 3 plats).

Je suis peut-être trop critique, mais j’ai l’habitude d’aller déjeuner au restaurant à Paris et j’atteint rarement une addition de ce montant en ayant aussi peu mangé.

C’est dommage qu’un restaurant Ducasse privilégie le volume au détriment de la qualité.

Si je peux me permettre de comparer avec le restaurant Kitchen Gallery Bis, restaurant bistronomique du chef William Ledeuil, la qualité et le prix du déjeuner n’ont rien de comparable finalement. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce restaurant n’hésitez pas à découvrir mon article : Dîner au restaurant Kitchen Gallery Bis.

 

J’espère avoir pu vous donner un aperçu de ce déjeuner au restaurant Champeaux. 

Si certains d’entres vous y sont déjà allés j’aimerai beaucoup avoir votre avis ! 

A très vite …

4 Replies to “Le Champeaux, déjeuner décevant chez Ducasse”

  1. vraiment appétissant, ça donne envie :))

  2. Tu trouves ? Pas l’onglet en tout cas !

  3. Quelle cuisson aviez-vous demandé pour l’onglet ? Quelle que soit la réponse, je trouve hallucinant de ramener un pièce de boeuf dans cet état. Personnellement, j’aurais insisté pour que le plat reparte en cuisine… Indigne d’un établissement avec ce nom et d’une carte à ce prix !
    Dommage le reste est plutôt attrayant.

    1. Oui c’est honteux pour l’onglet !! Lorsque l’on a fait remarquer la cuisson de la viande on nous as fait comprendre que l’on n’y connaissait rien … Victime de notre jeune âge comme trop souvent. Nous avions précisé bien cuit certes, toutefois cela ne signifie pas que la piece de viande doit être immangeable … Surtout à ce prix là !
      Sinon oui je pense que c’est le restaurant parfait pour gouter un soufflé du chef Ducasse entre autre.

Laisser un commentaire