De Shinbashi à Odaiba

Depuis Shimbashi, la promenade sur la baie de Tokyo est très agréable, on se retrouve très vite au milieu des buildings près du Shiodome puis dans un parc totalement paisible non loin de là. Enfin notre balade nous as conduit en bateau depuis le jardin de Hama-Rikyu jusqu’à l’île artificielle d’Odaïba.

Décidés à découvrir le sud de la ville, nous nous sommes donc rendus dans le quartier du Shiodome. Si vous êtes de passage à Tokyo n’hésitez d’ailleurs pas à regarder la programmation au Shiodome car il y a souvent des matchs de Baseball, cela peut être une super expérience en couple mais aussi en famille. Nous avions regardé mais malheureusement rien ne se déroulait pendant la période où nous y étions.

Nous nous sommes vite retrouvés au milieu des buildings, et avons aperçus le monorail passer au dessus de nos têtes !

Après une petite balade nous avons aperçus le parc Hamarikyu Gardens. Nous avons donc décidés de visiter ce jardin japonais de 25 hectares au coeur des buildings. Ce parc est magnifique et très paisible abritant un sanctuaire ainsi qu’une maison du thé qui donne directement sur le plus grand étang du parc. L’entrée est payante, mais cela vaut sans aucun doute le détour !

 

Lors de notre visite du jardin nous avons aperçus une navette nautique permettant d’aller à Odaïba depuis le parc. Au nord-est du parc se trouve le départ des navettes, nous en empruntons une afin de traverser la baie de Tokyo sur la rivière Sumida et ainsi rejoindre l’île artificielle d’Odaïba et passer tout près du Rainbow Bridge.

Le Rainbow Bridge de Tokyo

Odaïba est une zone artificielle gagnée sur la mer dans la baie de Tokyo. Elle offre l’un des panoramas les plus futuristes de la ville ! Cette île regroupe des parcs à thèmes, des musées et des centres commerciaux. On y trouve également le siège de Fuji TV, c’est la chaîne de télévision Fuji, il est possible de le visiter mais aussi de monter dans la boule en titane d’où il y a une vue extraordinaire sur toute la baie. Au 7ème étage de l’immeuble se trouve également un jardin suspendu très agréable pour boire un verre.

Sur Odaiba nous pouvons trouver l’un des plus grand parc SEGA du Japon, une réplique de la statue de la liberté, mais également de grands centres commerciaux. Il est très agréable de s’y balader un après-midi.

Enfin si vous n’avez pas la chance de pouvoir tester les onsen (je vous explique tout sur ces bains bouillonnants dans mon article sur le Mont-Fuji) dans des ryokans, vous pouvez vous rendre à Ooedo Olsen Monogatari à Odaïba qui est un parc d’attraction d’onsen, dont les eaux chaudes sont puisées à 1400m sous terre, il recrée l’atmosphère d’un village thermal de l’époque Edo. Je préfère vous prévenir si vous avez des tatouages, l’entrée des onsen peut vous être refusée, il est très mal vu au Japon d’être tatoué, c’est le signe des Yakuzas.

A noter : le marché au poisson, Tsukiji Market est un incontournable à faire à Tokyo lors de la découverte de la baie. Il s’agit du plus grand marché aux poissons du monde ! Je n’ai malheureusement pas pu m’y rendre donc si vous voulez en savoir plus à ce sujet je ne peux que vous conseiller l’article de Furenchi.

C’est mon seul petit regret de ne pas avoir pu visiter ce marché et gouter les sushis bien frais tôt le matin ! Mais ce sera pour un prochain voyage, vous pouvez compter sur moi !

Laisser un commentaire